Elections au Maroc : y a-t-il des raisons de s’inquiéter ?

DISCLAIMER: Toutes les opinions affichées dans cette colonne reflètent l'avis de l'auteur, pas celle d'EURACTIV.COM Ltd.

Alors que les craintes d'une prise de pouvoir des islamistes au Maroc sont exagérées, l'UE doit dans tous les cas montrer sa foi en la démocratie en travaillant avec les forces politiques qui émergeront de ces élections libres, et ce peu importe les résultats du scrutin, argue Daniel Novotný.

Subscribe to our newsletters

Subscribe

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.