About: IDFC

Les banques de développement passent la seconde sur le climat

Deux ans après la COP 21, les  banques de développement regroupées au sein de l’International Development Finance Club (IDFC) ont largement verdi leurs investissements. Mais l’adaptation demeure l’enfant pauvre de leurs efforts en faveur du climat.

Le club des banques de développement se concentre sur le climat

Le patron de l’Agence française de développement, Rémy Rioux, a pris pour deux ans les rênes d'IDFC, un club de 23 banques de développement représentant 3000 milliards de dollars. Objectif: mettre tous les investissements au service de l’agenda pour le développement durable.

Envie de savoir ce qu'il se passe ailleurs en Europe? Souscrivez maintenant à The Capitals.